Santé et conditions de travail



Santé et conditions de travail
La santé et l’amélioration des conditions de travail sont au centre de nos interventions.
L’IRCAF Réseau considère que le travail est primordial dans la construction de la santé. La santé au travail ce n’est pas uniquement l’absence de maladie ou de restriction médicale, mais un état complet de bien-être physique, mental et social permettant aux personnes d’être capables d’assumer la responsabilité de leurs actes et de pouvoir agir sur leur milieu de travail.

Trop souvent, il existe des situations où les salariés ne disposent pas de liberté pour construire une activité de travail favorable à leur santé.


Lorsque les salariés perdent la main sur leur travail et qu’ils subissent une situation sans pouvoir agir sur elle, ou que leur inventivité n’est plus reconnue ou encore, quand ils ont le sentiment de ne plus vivre la même histoire professionnelle, alors il n’est pas rare que leur santé soit affectée, et cela avant même d’« en faire une maladie ».
En effet, si la plupart ne sont pas « malades » au cours de leur activité de travail, leur santé peut être dégradée par l’organisation et les conditions de travail qui les subordonnent.

La santé au travail est mise à mal, d’une manière sans précédent, avec les nouvelles formes d’organisation, de management et de conditions de travail. Force est de constater que les maladies professionnelles sont en croissance exponentielle en France.


Evolution du nombre de maladies professionnelles entre 1999 et 2009 (source CNAMTS, mise à jour 04/08/2010)
Evolution du nombre de maladies professionnelles entre 1999 et 2009 (source CNAMTS, mise à jour 04/08/2010)
En 2004, 75 % des maladies professionnelles sont des troubles musculo-squelettiques (TMS) qui ont progressé de 20 % par an ces 10 dernières années.
Les affections professionnelles consécutives à l’inhalation de produits chimiques et/ou de poussières d’amiantes restent préoccupantes tout comme les enquêtes menées sur le stress au travail.


mp.png MP.png  (27.12 Ko)

Etude et analyse des différents facteurs de risques

Santé et conditions de travail
La notion de risque se définit comme la probabilité d’apparition de troubles, tant individuels que collectifs, ayant pour origine les conditions de travail.
L’IRCAF Réseau propose d’accompagner l’entreprise afin de transformer les systèmes de travail qui dégradent la santé des salariés en mettant en œuvre une approche multifactorielle des situations à risques et de leur influence dans la survenue de pathologies professionnelles telles que :

  • Les troubles musculo-squelettiques (TMS).
  • Les pathologies mentales (dépressions nerveuses, angoisses).
  • Le stress.

Les phénomènes de souffrance au travail peuvent dans les cas extrêmes, conduire au suicide.


L’IRCAF Réseau place, dans ses interventions, les opérateurs au cœur du processus de transformation des situations de travail et analyse de façon clinique, notamment, les facteurs :

  • biomécaniques liés au poste de travail : force, répétitivité des gestes, posture, rythme…

  • organisationnels : possibilité de contrôle sur son travail, clarté de la tâche, possibilité de coopération, management, objectifs, cadence, réduction des marges d’autonomie…

  • psychosociaux : ensemble de phénomènes qui affectent principalement la santé mentale des salariés et dont les contours restent relativement larges (précarité, contenu du travail, absence d’autonomie, travail sous forte contrainte de temps, harcèlement moral, violence au travail, dégradation des relations interpersonnelles…)

  • d’ambiance physique des situations de travail : bruit, chaleur, vibrations…

  • toxicologiques : produits chimiques, fréquence d’utilisation, type de procédés….

Ces facteurs de risques sont fréquemment imbriqués. La mise en évidence de leurs relations et de leurs interactions, offre diverses possibilités de changements dans l’organisation et les postes de travail, le contenu de la tâche, les formes de management…
L’analyse de l’activité apporte des éléments de compréhension des rapports existants entre la santé et le travail. Elle permet d’agir sur les représentations « erronées » du travail, de son organisation et d’en améliorer les conditions de réalisation.


Santé et conditions de travail